Le viager : LA solution pour un départ en Etablissement d’Hébergement pour Personne Agées Dépendantes (EHPAD)

Le viager : LA solution pour un départ en Etablissement d’Hébergement pour Personne Agées Dépendantes (EHPAD)

Selon l’INSEE l'âge moyen d'entrée en Etablissement d’Hébergement pour Personne Agées Dépendantes (EHPAD) est de 85 ans.

En France, de 1950 à aujourd’hui, le nombre de personnes âgées de plus de 60 ans a plus que doublé passant de 7 à 16 millions.

En 2060, si les tendances démographiques observées jusqu'ici se prolongent, la France métropolitaine comptera 24 millions de personnes âgées de 60 ans ou plus, soit une hausse de 80 % sur une cinquantaine d'années.

L'augmentation est la plus forte pour les plus âgés (le nombre de personnes âgées de 75 ans ou plus passerait quasiment à 12 millions)

La population des EHPAD sera de fait multipliée par 2 d’ici 25 ans. Au-delà du changement de cadre de vie, la question du financement de ce type d’établissement se pose très rapidement.

Deux solutions de financement s’offrent à vous :


La vente en viager libre


Juridiquement, vous n’êtes plus propriétaire de votre bien immobilier. Vous quittez donc votre logement. A la vente, vous percevez un bouquet, soit une somme d’argent qui permet d’organiser votre déménagement le plus facilement possible.

Vous percevez également une rente mensuelle à vie. Cette notion est primordiale puisque dans le cadre d’une vente classique, vous auriez perçu un capital qui, avec le temps, finirait par s’amoindrir (surtout compte tenu du fait que l’espérance de vie des séniors ne cesse d’augmenter).

Cette rente est revalorisée tous les ans, largement défiscalisée et garantie par une clause résolutoire et un privilège de vendeur. En d’autres termes, les crédirentiers garderont, en sécurité, une hypothèque sur le bien vendu toute leurs vie.

Le viager LIBRE est une solution permettant de vendre son logement qui n’est pas ou plus occupé par les propriétaires. Cette formule est donc particulièrement adaptée au départ en EPHAD : la rente perçue couvrira - à vie – l’intégralité ou une partie des frais engagés.

La vente en viager libre s’inscrit dans un cadre juridique extrêmement stricte et protecteur pour les crédirentiers. Tout le contrat viager est axé vers la protection des crédirentiers.


La vente en nue propriété


Parfois, certains séniors souhaitent ou on l’espoir de pouvoir, après un séjour en EPHAD, retourner à leur domicile. La vente de la nue-propriété de leur logement est une solution parfaitement adaptée à ce cas de figure.

Vous percevez un bouquet d’un montant conséquent et, une fois le déménagement en EPHAD effectué, vous êtes en mesure de louer votre logement et en tirer des revenus. Le loyer perçu les aidera à payer les frais engagés pour ce séjour. Si vous souhaitez habiter de nouveau à votre domicile, vous aurez la possibilité, à l’issue du bail signé, de réaménager.

Il est à souligner que grâce à la vente en nue-propriété, vous êtes en mesure d’utiliser une partie de ce bouquet pour effectuer une donation, de votre vivant, à vos enfants.

Exemple :

Une propriétaire de 85 ans vend la nue-propriété de son appartement. Elle a 2 enfants et était dans l’incapacité de rester seule chez elle. Cette vente lui a permis de percevoir un bouquet de 450 000€ immédiatement et net d’impôt.

La propriétaire a ainsi pu faire une donation de 100 000€ à chacun de ses deux enfants et ce, avec effet immédiat. Elle a également pu organiser sereinement son déménagement qui lui rapportera 2 500€ tous les mois. Ce loyer, ajouté à sa retraite, lui permettra d’envisager sereinement les frais liés à sa nouvelle vie en EHPAD.

 
Essentiel Patrimoine & Viager, votre expert dans la vente de viager à Paris et Ile de France