Le viager libre sans bouquet, comment ça marche ?

Le viager libre sans bouquet, comment ça marche ?

Le viager libre permet au crédirentier de percevoir un bouquet initial et une rente viagère à vie. Contrairement au viager occupé, le débirentier est en mesure d’habiter le bien ou de le louer : l’acheteur obtient donc l’usufruit du bien dès la signature du contrat.


 

Viager libre sans bouquet : Notions & principes

 

Le bouquet fait référence à l’apport initial versé par le débirentier. Dans le cadre d’une vente en viager dite classique, le bouquet est ainsi perçu par le crédirentier lors de la signature du contrat de vente, outre les rentes viagères mensuelles à vie.

Cependant, il est également possible d’avoir recours au viager libre sans le versement d’un bouquet, soit le viager libre sans bouquet. Cette pratique permet ainsi au crédirentier de faire face à des frais mensuels élevés.

La 2nde raison fait référence à la gestion purement financière des revenus viagers. Les liquidités trop importantes créent parfois des problématiques de gestion qui peuvent devenir complexes pour les crédirentiers. Le bouquet perçu doit en général être placé (Assurance vie, Plan épargne Actions etc) : autant de supports ne garantissant pas une sérénité maximale au crédirentier.

A lire : Comment fonctionne le viager ?

 

Quels sont les avantages du viager libre pour le crédirentier ?

 

Dans le cadre d’une vente en résidence principale, le viager libre permet au vendeur de percevoir une rente à vie, couplée à un bouquet initial net d’impôt lors de la signature du contrat. Le viager libre constitue ainsi un complément de retraite non négligeable notamment lors d’un départ en EHPAD.

Concernant la vente viagère d’une résidence secondaire, les avantages sont nombreux par rapport à une mise en location classique. Tout d’abord, l’ensemble des contraintes habituelles liées à la location sont évitées dans le cadre d’une vente en viager libre. En outre, contrairement à une mise de location, le crédirentier ne devra pas s’acquitter de la taxe foncière et différentes charges et travaux de copropriété. Enfin, la rente viagère est fiscalement moins lourde et son montant est généralement plus élevé qu’un loyer classique.

 

Quels sont les bénéfices pour le débirentier ?

 

L’achat en viager libre permet à l’acquéreur d’obtenir la jouissance totale du bien et ce, sans une souscription éventuelle à un prêt immobilier. Par conséquent, l’acheteur est en mesure de louer ou habiter le bien.

A lire : Tout savoir sur la vente à terme libre  
 

Essentiel Patrimoine & Viager, spécialiste de la vente en viager à Paris