definition-nue-propriete

Définition : Nue-propriété

La vente en nue-propriété fait référence au fait d’acquérir un bien sans en détenir l’usufruit. Le vendeur conserve ainsi l’usufruit et le droit d’usage & d’habitation du bien. L’acquéreur devenu nu-propriétaire en obtiendra ainsi la pleine propriété à l’extinction de l’usufruit.
 

Tout savoir sur la nue-propriété

 

L’ achat en nue-propriété est financièrement avantageux pour l’acquéreur. Il permet d’obtenir une décote allant de 10 à 60% de la valeur réelle du bien. En outre, du fait des prix de l’immobilier en constante augmentation sur le marché parisien, le bien prendra certainement de la valeur au cours des années. L’acheteur effectuera donc certainement une plus-value, à terme, importante.

De plus, l’usufruitier considéré comme juridiquement propriétaire, aura à sa charge la plupart des dépenses liées à la copropriété, la taxe d’habitation ainsi que la foncière.

Au décès de l’usufruitier, le nu-propriétaire récupérera de fait et sans frais annexes, la pleine propriété des biens.

Pour le vendeur devenu usufruitier, la vente de la nue-propriété de son bien lui permet de continuer à habiter son logement toute sa vie durant ou, le cas échéant, d’avoir la possibilité de le louer et d’en tirer des revenus.

L’usufruitier percevra, au moment de la vente, un capital d’argent qui, dans le cadre d’une résidence principale, est net d’impôt.
 

 
>> A lire : Comment fonctionne le viager ? <<