1. Accueil
  2. FAQ
  3. Q1 - Vendre son bien en viager présente-t-il des avantages ?
Q1 - Vendre son bien en viager présente-t-il des avantages ?

Q1 - Vendre son bien en viager présente-t-il des avantages ?

Dans le cadre du viager, la propriété est transférée à l’acquéreur (le débirentier) une fois la vente conclue.
Le vendeur crédirentier n’est donc plus considéré comme propriétaire ce qui permettra de bénéficier d’importantes économies. Celui-ci sera exempté du paiement de la taxe foncière, mais également des travaux de copropriété et d’une partie des charges (la totalité en viager libre). Le vendeur peut toujours occuper les lieux, si les parties concluent un viager occupé. Le débirentier a le droit de jouir ou de faire louer le bien dans le cas d’un viager libre.

Le viager est considéré comme étant un investissement sûr et pérenne, ainsi, la vente viagère permet donc de bénéficier d’une rentrée d’argent tout au long de sa vie.

Comme tout revenu, la rente viagère est soumise à l’impôt sur le revenu. Cependant, sa fiscalité est attractive puisqu’elle offre 70 % d’abattement au-delà de 71 ans et 60% d’abattement de 61 à 70 ans.

Pour conclure la vente en viager est un excellent moyen d’obtenir des revenus et ou du capital tout en restant chez soi (dans le cadre du viager occupé), de réaliser des économies importantes tout en bénéficiant d’une fiscalité attractive.

Foire aux questions